Des «étrangers» épousent une Fille du Roy et des Filles du Roy «étrangères» à la France

 D’Allemagne :
Pierre Molleur dit Lallemand épouse Jeanne Gueneville de la Beauce en Essonne en 1671. Qui est-il ? Peter Mahler est originaire de Sralissa/Escolis en Allemagne.
 
D’Angleterre :
Catherine de Lalore de la ville de Londres en Angleterre. En 1671, elle épouse Louis Badaillac dit Laplante de Périgueux, à Sorel, 8 enfants.


De Belgique :
Marie Allence de la ville de Tournai, en Flandres arrive en 1669 ; elle épouse Louis Tardif de Poitiers et ils s’établissent aux Trois-Rivières. Ils ont une terre au bord de la rivière Nicolet.

Marie-Anne Bamont est originaire de Courtrai, en Flandres. Elle épouse Vincent Morisseau. Ils s’établissent à Repentigny et ont 10 enfants.

D’Espagne :
Joseph Serran dit L’Espagnol épouse en 3èmes noces Marguerite Viard, de Paris en Brie, Fille du Roy de 1671, à Laprairie, en 1684. Joseph Serran est originaire de Santa Maria de la Vieille Castille, en Espagne. Mais André Marcil dit L’Espagnol, époux de Marie Lefebvre 1671, a sans doute un surnom car il est originaire de l’Artois dans le Pas-de-Calais,  Picardie.

D’Irlande :
Thècle-Cornélius Aubry dit Aubrenan épouse Jeanne Chartier de 1670 de Paris. Thècle/Tec vient de la ville de Diasony/Hovilleau, paroisse St -Patrice, en Irlande.

Jean Houssaye/Houssy/Housseau/Auzou dit Bellerose dit L’Irlande épouse Marguerite de Provinlieu de la Champagne, dans l’Yonne, de 1671. Il vient de Leinster, Dublin en Irlande

Du Portugal :
Emmanuel Lopez dit Madère, 26 ans,  épouse Marguerite Renaud, de 1667 23 ans, de la Lorraine. Son surnom indique bien qu’il est originaire de l’île portugaise de Madère.  Ils s’établissent à Notre-Dame-des-Anges, à Québec.

Manuel Tavare dit Mirande, probablement marin, épouse Françoise Duval de Paris, de 1670 mais ce contrat du 8 septembre est annulé. Il est né à Santa Cruz, chef-lieu de l’île Graciosa aux Açores, Portugal, paroisse Ste-Croix.  Il s’établit en Acadie, à Beaubassin, en 1679 avec Marguerite Bourgeois laquelle se remarie à Port-Royal en 1707 avec Pierre Maisonnat.

Jean Rodrigue de San José, de Lisbonne au Portugal, matelot, épouse Anne Roy/LeRoyde Paris en 1671. Ils ont 6 enfants dont 5 se marient ; ils habitent Beauport.

Espérance Durosaire née au Brésil baptisée à Lisbonne au Portugal, arrivée en 1668. Marie de l’Incarnation l’appelait « la Mauresque » mais elle est repartie en France peu longtemps après son arrivée.

Martin Pire/LePire/Henne/Heney/LePortugais de la paroisse St-Martin, archevêché de Braga au Portugal, épouse Françoise Dufaye/Duffy arrivée en 1673 de la Champagne; ils ont 5 enfants.

De Pologne :
Georges Stems/Stein de Lucerne, en Suisse, épouse Marie Pérodeau, de la Saintonge,  de 1669. Ils ont 4 enfants puis ils émigrent probablement avec  leurs deux plus jeunes Anne née en 1675 et M.-Anne née l’année suivante car ces deux enfants ne sont plus dans nos archives après ces dates. Les deux autres M.-Dorothée  est décédée à sa naissance et Marie II épouse à Québec André Loupé, d’origine polonaise de Gdansk.

De Suisse :
Barbe Duchesne de la ville de Genève, épouse un suisse, André Badel dit Lamarche, laboureur, originaire du canton de Genève. Lachine 8 enfants dont 5 se marient.

On pourrait conjecturer longtemps sur ce fait à première vue étonnant. Certains rappellent que la France faisait appel, à l’époque, à d’autres citoyens, militaires ou bien susceptibles d’une fonction de représentation ; peut-être que quelques-uns espéraient gagner les Îles ou leur pays d’origine… on ne saura jamais sauf… si des recherches pointues nous éclairaient.

Irène Belleau
mai 2016
© SHFR

Catégorie : De la SHFR