Tel était leur destin

Tel était leur destin

Trilogie historique de Nathalie Lagacé, descendante d'un couple établi en Nouvelle-France.

Séparés dramatiquement sur l'Ïle de Ré, Jacquette Michel et André Mignier se retrouvent en Nouvelle-France...

Tel etait leur destin
Tel était leur destin, Nathalie Lagacé, Hurtubise

Tel était leur destin, tome 1, De l’autre côté de l’océan

Face à ses quatre mille ancêtres trouvés après quelques heures de recherches généalogiques, Nathalie Lagassé, jumelée de Florimonde Rableau, Fille du Roy de 1665, est habitée par une tornade : c’est l’euphorie. Que d’hommes et de femmes l’ont précédée… Une roue de paon bien fignolée !

Son ancêtre-homme Michel Mignier dit Lagacé dit Lagâchette, originaire de l’île de Ré est arrivé en Nouvelle-France, sur le Brézé en 1665 avec les troupes d’Alexandre Prouville de Tracy, quittant les Antilles où ses soldats ont libéré le pays d’envahisseurs. Il vient conforter le Régiment de Carignan-Salières (mille-quatre-cents hommes) en prévision de la lutte aux Iroquois. Michel Mignier appartient à la compagnie d’Isaac Berthier.

Michel Mignier, comme bien d’autres soldats, décide de rester en Nouvelle-France lorsque les régiments sont démobilisés en 1668. Il fait son apprentissage de colon et ne retourne pas en France retrouver son amoureuse malgré la promesse qu’il lui avait faite de revenir ses trente-six mois terminés. La mère de son amoureuse n’apprécie pas ce possible mariage… Elle lui trouve un autre époux, jaloux de celui qu’elle aime, violent et sans manières. Heureusement (?), il meurt et Jacquette Michel, forte de l’avis de Nouchka, une vieille russe émigrée en France, supposément sorcière, décide de s’engager comme Fille du Roy pour la Nouvelle-France dans l’espoir de retrouver son amant d’hier non-marié!...

En 1668, quatre -vingts  Filles du Roy arrivent, 6e contingent venu pour peupler la colonie. Jacquette Michel est du nombre. Logée chez la veuve Lalime qui essaie sans succès de lui trouver un futur, elle finit par le voir, tout à coup, dans l’église de Québec. Ils se reconnaissent et les amours sont plus fortes que jamais ! D’autres Filles du Roy épousent des compagnons de Michel Mignier et les liens se font et se défont tout au long du récit bien mené, vivant, agrémenté d’incidents permettant de retracer le climat et l’ambiance de ce début de NOTRE histoire.

Le voile tombe après les noces, les premières nuits voluptueuses et le lecteur en voudra encore... Il devra attendre le tome 2 !

Irène belleau
avril 2016

Tel tome 1 p
Tel était leur destin, tome 1, De l’autre côté de l’océan, Hurtubise, 2016

Tel était leur destin, tome 2, Les racines d’un village

La suite de l’implantation du couple Migner/Michel fait le récit des  jours heureux et des nombreux soubresauts de la vie au village de St-Joseph à Charlesbourg. La venue des enfants, l’arrivée de nouveaux voisins, la complicité des maris pour défricher leurs terres, les dangereuses difficultés des accouchements…. autant pour les femmes… que l’angoisse pour les hommes… Et, sans hésitation, les problèmes des fausses accusations, de la réputation attaquée malicieusement, enfin, tout ce qu’une vie peut comporter dans un pays à défricher et à mettre au monde!

Un récit pour toute personne qui veut connaître le QUOTIDIEN des pionniers et des pionnières en Nouvelle-France.

Un récit qui nous essouffle à certains moments de détresse…

Pour la suite, un tome 3 où la famille Mignier/Michel s’expatrie… en Acadie !

Irène Belleau
Juin 2017

Tel tome 2 p
Tel était leur destin, tome 2, Les racines d’un village, Nathalie Lagassé, Hurtubise, 2017

Tel était leur destin, tome3, Contre vents et marrées

Qu’une Fille du Roy quitte la France pour la Nouvelle France, quitte cette dernière pour l’Acadie et revienne finir ses jours au Québec, à Rivière-Ouelle, ce n’est pas fréquent dans notre histoire! C’est le périple très intéressant de Jacquette Michel du contingent de 1668, veuve d’un premier mari « imposé », fille de Jacques Michel et de Jeanne Dupont de la paroisse Sainte-Catherine de La Flotte, Île de Ré, évêché de La Rochelle. Elle est née vers 1666. Sa mère refuse de la laisser épouser André Mignier, un compatriote parti ensuite comme soldat pour lutter contre les Iroquois sous la bannière d’Alexandre Berthier. Devenue veuve, elle consulte la sorcière Nouchka qui l’invite à quitter son pays natal pour  retrouver…  son amant.

C’est ainsi que cette belle histoire « vécue » vient enrichir la colonie d’Amérique en passe de survivre compte tenu d’un manque flagrant de femmes pour que les engagés, colons ou habitants, s’installent à demeure sur les rives du Saint-Laurent. Jacquette Michel, 26 ans, épouse « son » André Mignier à Québec en 1668 ; ils s’installent à Québec puis au village Saint-Joseph de Charlesbourg. Ils défrichent leur lopin de terre, mettent au monde et élèvent six enfants — le dernier, la dernière — naît un mois avant leur départ pour l’Acadie. Ils deviennent des piliers de leur village : lui par l’aide aux voisins pour les travaux de la terre et le soin des animaux, elle, comme « spécialiste » vivement appréciée pour ses connaissances des herbes — à défaut de médicaments — pour une blessure, un accouchement, un genou tordu, etc. Ce milieu accueille aussi d’autres Filles du Roy qui deviennent des voisines précieuses sauf une… l’une des trois sœurs Deschalets arrivées la même année que Jacquette Michel. Une « mauvaise langue » dirait-on qui prend plaisir à dénigrer les autres… surtout la faiseuse d’herbes à guérir!

Puis, les années passent et une invitation du gouverneur Leneuf de l’Acadie à André Mignier et sa famille à prendre racine au pays de Longfellow… refuser? … non! … cette nouvelle mission permettrait au couple de retrouver la mer océane tant regrettée de l’Île de Ré. La folle aventure commence. Nouchka n’est pas là pour souffler à l’oreille de Jacquette Michel. Une kyrielle de problèmes s’annonce : la maison promise n’est pas réparée, deux clans dans ce petit milieu obligent le couple et les enfants à faire preuve de prudence et de discrétion. En revanche, André n’a pas à défricher, au contraire les engagés du gouverneur sont là pour faire le travail de la terre — Jacquette a son jardin et ses plantes médicinales —. Et il y a là un sorcier Campagna qui va jouer le rôle quasi similaire à celui de la Deschalets!!! Finalement, la vie quotidienne des enfants — les plus vieux — sombre dans de délicats problèmes : Marie, la plus âgée, comme engagée du gouverneur, Françoise, amoureuse en secret, s’échappe avec son amant alors que Pierre-André, l’aîné, pilier de son père, ne se trouve pas suffisamment estimé de ses parents ! Que voilà surtout pour la mère une situation familiale disloquée. Et un curé déporté!  Il n’en fallait pas moins pour que surgisse une autre invitation — comme par miracle — « Et si on retournait à Québec? »

Et les voilà repartis en espérant que les enfants s’installeront autour d’eux pour régénérer la vie familiale dans les derniers jours du couple. Ce fut, petit à petit, ce qui arriva…

Une belle histoire de la Nouvelle-France à lire et relire.

Irène Belleau
Octobre 2019

Tel tome 3 p
Tel était leur destin, tome 3, Contre vents et marées, Nathalie Lagassé, Hurtubise, 2019

Catégorie : Invitation à la lecture