Marie Carduner, Fille du Roy et Voyage en terre inconnue

Deux récits de Nicole Macé publiés à l’Hexagone en 1997 et 1999, Coll. Fictions (traduit du norvégien) dont la trame épouse l'histoire de Marie, orpheline de père et de mère, recueillie par tante Marguerite, la soeur de son père imprimeur de renom Pierre-Étienne Carduner, Maître imprimeur par privilège royal qui a publié Les Essais de Montaigne livre-fétiche qui accompagne la Fille du Roy tout au long de sa vie et lui permet de garder toujours vivante la mémoire de son père et son rêve de lui succéder. Malheureusement, un incendie détruit l’atelier d’imprimerie. Mais l’odeur  du papier tout frais imprimé la hantera longtemps. La vie à St-Malo, puis dans un château,breton, fait de Marie et Catherine, de futures aristocrates “manquées”. Du couvent des Clarisses, de Rouen à Dieppe, Marie martira sur la frégate royale Normandie  en 1665. Sa soeur Catherine sera religieuse chez les Ursulines de Québec.

En Nouvelle-France, Marie est “adoptée” par les Lamarre. On lui fait un enfant; elle le perd. Son ami part pour Michillimakinack. Il ne donne pas de nouvelles. En épousera-t-elle un autre ??? Celui des Pays d’En-Haut est-il mort ? Comment le savoir ? Réponse : en allant, elle-même à Ste-Marie des Hurons vérifier son appréhension. Il n’est pas mort mais un accident lui a enlevé la mémoire et la parole.

Les missionnaires, les visées de l’apostolat,  Claude Dablon, Mère Marie de L’Incarnation, les coureurs des bois, tout le récit campe bien les personnages et la vivacité de l’écriture nous plongent vraiment dans l’époque. Un livre du Nouveau-Monde.

Irène Belleau

Catégorie : Invitation à la lecture