L'Allemande, la scandaleuse histoire d'une Fille du Roy 1657-1722

Une histoire pénible qu’on ne voudrait pas vivre. Anne -Marie Phansèque/Fanesèque de Hambourg, arrivée en 1673, Fille du Roy devenue fille de joie. Elle épouse, à 16 ans, Hubert La Roux, petit bourgeois de 34 ans venu de la Champagne. Il meurt à 42 ans laissant 3 enfants et des dettes. Anne-Marie épouse ensuite le fougueux Gabriel Cardinal en 1682. Gabriel et son frère Jean partent pour les Illinois ; Anne-Marie reste seule sans le sou avec 4 enfants. Sa fille Anne-Charlotte à 13 ans marie Michel Leblond dit Le Picard, 38 ans, de Picardie. Mal mariée, elle revient vivre avec sa mère. Elle a peur de son mari. Michel Leblond l’oblige à revenir vivre auprès de lui par les insistances du curé. Elle dit qu’ “elle est prête à aller en prison plutôt que de retourner avec son mari”. Anne-Marie la protège ; c’est une aide précieuse pour la tenue du cabaret qu’elle tient envers et contre tout pour survivre. On qualifie son cabaret de bordel et elle, de mauvaise vie. Plus tard, Gabriel Cardinal accepte de partir avec Pierre LeMoyne d’Iberville pour la Baie d’Hudson. Ils lèvent l’ancre le 10 août 1694. Gabriel ne reviendra pas. Ce n’est qu’à l’été 1696 qu’Anne-Marie l’apprend. Puis, 14 ans de silence. Elle meurt à l’Île-Jésus, le 4 décembre 1722.

Ces quelques éléments ne peuvent donner une véritable idée de cet itinéraire de vie. Les émotions nous étreignent à maintes reprises et on ne peut que remercier Rémi Tougas autant pour son récit tellement boien écrit que pour la “substantielle moëlle” de la recherche documentée.

L'Allemande, la scandaleuse histoire d'une Fille du Roy 1657-1722, Rémi Tougas, Septentrion, 2003

 

Irène Belleau
3 décembre 2012
© SHFR

Catégorie : Invitation à la lecture